Commune libre d’Aligre
Accueil du site > Café associatif "LA COMMUNE" > Programme du café associatif "La Commune"en MAI 2016

Programme du café associatif "La Commune"en MAI 2016

mercredi 27 avril 2016

Pour retrouver le programme complet de MAI 2016 et tous les repas prévus : ouvrez ce PDF

PDF - 1.6 Mo
LA COMMUNE EN MAI 2016

MANIFESTE DE LA COMMUNE

Et si la Commune était en train d ?inventer des outils pour transformer notre société ?? L ?avenir s ?invente ici par des micro-actions participatives et solidaires qui ont des macro-effets sur nos vies où l ?usage des biens l ?emporte sur la propriété. Cet élan vers de nouvelles formes de partage transforme au quotidien nos existences en instaurant d ?autres modes d ?échanges basés sur la confiance. Donnons vie ensemble à un imaginaire populaire pour remplacer les vieux rapports capitalistes et marchands. Inventons un autre lieu, un lieu autre, une utopie réelle, continuons à en dessiner les contours.

2016 sera une année communarde !!!!

LE DÉBUT DE L’ANNÉE, C’EST LE MOMENT DES ADHÉSIONS ET DES RÉ-ADHÉSIONS !! N’oubliez pas les adhésions et les réadhésions pour l’année 2016 ! N’hésitez pas à le faire à votre prochain passage à la Commune ou par voie postale et imprimant le bulletin d’adhésion 2016 ici !

Vous appréciez la Commune Libre d ?Aligre et ses activités, le café associatif, le jardin l ?Aligresse, vous avez adoré le Carniv ?Aligre, les fêtes et repas de quartier... Soutenez-la ! Adhérez ou réadhérez ! C ?est à partir de 5 Euros minimum par an. Remplissez le bulletin et accompagnez-le d ?un chèque libellé au nom de Commune Libre d ?Aligre et envoyez-le à « la Commune », 3 rue d ?Aligre 75012 Paris

On vous renverra votre nouvelle carte 2016. Bulletin d ?adhésion à la CLA disponible dans le programme, au café et ICI

Pour toute adhésion prise au café, une boisson de bienvenue offerte !

LA COMMUNE COMMENT ÇA MARCHE ?

La Commune 3 rue d ?Aligre

75012 Paris

tel : 01 43 41 20 55 (plutôt de 11h à 13h)

mail :lacommune.aligre@orange.fr

POUR FAIRE VIVRE LA COMMUNE, NOUS AVONS BESOIN D ?AIDES EN SOIRÉES !!! ! Il faut trois personnes chaque soir à partir de 19h pour faire tourner la soirée : aide en cuisine, au bar, à la caisse, et remettre la salle en place. Une soirée vous intéresse, participez-y en donnant en plus un coup de main !! Pour recevoir nos besoins en aide, demandez à être inscrit sur la"SOS mail" en écrivant à lacommune.aligre@orange.fr, vous pouvez aussi cocher la case "Je souhaite être sollicité par mail pour aider en soirée au café " sur le bulletin d’adhésion.

La Commune alterne activités, rencontres culturelles et ATELIERS CULINAIRES. Le principe de ces ateliers culinaires : des adhérents préparent un menu que nous dégustons à partir de 20h pour des prix très accessibles. Vous voulez être les chefs d ?un soir : passez au café pour vous inscrire sur l ?agenda. Attention, il est nécessaire de prévoir une équipe de 4 personnes pour le service du soir et de venir aider lors d ?une soirée précédente pour voir comment ça fonctionne !

Si vous voulez proposer une activité à la Commune, participez au prochain comité d’animation tous les 3e lundis du mois. Ce mois-ci : lundi 20 Juillet

Pour tout connaître sur le fonctionnement de la Commune, téléchargez cette plaquette

PDF - 763.4 ko
LA COMMUNE COMMENT ÇA MARCHE ?

EXPO

- Du mardi 17 MAI au mardi 31 MAI « L ?écologie en 600 dates» de Brig. L. Comment devient-on sensible à l ?écologie ? Un parcours différent pour chacun ? Quels sont les déclics, les évènements, qui nous y incitent ? Voici en affiches, retracée depuis le 19e siècle, l ?histoire des évènements qui mènent à l ?Ecologie actuelle. Vernissage-discussion le 25 mai à 18h30

ACTIVITÉS RÉGULIÈRES EN JOURNÉE

- Tous les lundis 15h/18h : Permanences de la Coordination des Intermittents et Précaires (CIP-IDF) : partager les expériences et les infos face aux institutions sociales, passez témoigner, vous défendre, agir. Tél. les lundis pendant les permanences : 01 40 34 59 74. Contact permanence intermittents du spectacle : cap@cip-idf.org Contact permanence précarité : permanenceprecarite@cip-idf.org

- Tous les mercredis & samedis 14h30/17h30 : Atelier couture Pour coudre ensemble et apprendre les uns des autres. Deux machines à coudre sont disponibles sur place.

- Tous les jeudis 14h30/16h30 : Atelier «BIDOUILLE - ORDI» Traitement de texte récalcitrant ? Messagerie muette ? Perdu la photo de grand-mère ? Envie de découvrir les logiciels libres ? L ?atelier de bidouillage informatique de la commune est fait pour vous. Apportez votre machine : Ensemble, c ?est plus facile ! Animé par Bertrand et Jacques.

- Tous les mercredis 9h45/10h45 : Atelier d’éducation somatique en musique. Une manière de commencer sa journée, tranquillement, par des mouvements tout en lenteur... qui dynamisent !

- Jeudi 12 et 26 MAI 14h30/17h : « C ?est le pied ! » La réflexologie plantaire, de la théorie et un peu de pratique.

- Vendredi 13 MAI 14h/16h : Atelier Let ?s speak English ! Venez pratiquer la langue de Shakespeare dans la joie et la bonne humeur, lancez-vous sans crainte. Vous pourrez travailler votre prononciation, développer votre vocabulaire, corriger vos maladresses, trouver des réponses à vos questions, vous amuser... Les débutants comme les plus aguerris sont les bienvenus.

- Vendredi 27 MAI : Atelier Bijoux : réparation et ré-interprétation Apportez vos bijoux cassés, détériorés, et apprenez à les réparer ou à les modifier afin de les porter à nouveau. Vous pouvez amener tous les éléments que vous avez, quels qu ?ils soient.

PROGRAMME

- Mercredi 4 MAI : 19h : Projection « L ?autre 8 mai 1945 : Sétif, Guelma et Kharra ». Nadia et Nabil de l ?APCV (Agence de la Promotion des Cultures et du Voyage) animent une soirée très riche sur les événements du 8 mai 1945 mais côté Algérie : 2 films documentaires courts de 50mn, suivis d ?une intervention de l ?historien Youcef Boussounna avec un débat. 20h45 : Repas : chorba algérienne de Sétif.

- Vendredi 6 MAI . 19h30 : Repas, suivi de la projectiondébat
- 20h30 : « L ?Odyssée de l ?Empathie » 1h45 ?.
Diner en pât éthic : Daniela et la bande de co-prod crowdfunding présentent le film d ?investigation de Michel Meignant et Mário Viana. En France, aujourd ?hui encore, 2 enfants meurent chaque jour des suites de violences familiales. Soit plus de 700 enfants chaque année. Comment en arrive-t-on à une telle situation, alors que l ?homme nait naturellement bon ? Bouleversés par cette question, Michel Meignant et Mário Viana ont voulu comprendre comment naît et se transmet la violence éducative ordinaire. Ils ont empoigné leur caméra et sont partis enquêter à travers le monde. En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, capables d ?éradiquer la violence dans le monde et de respecter la nature pour sauver l ?humanité. C ?est ce que révèle cette enquête passionnante à travers de nombreux témoignages, dont Matthieu Ricard, Pierre Rabhi, Sophie Rabhi-Bouquet, Catherine Gueguen, Thomas d ?Ansembourg ? en passant par les Bushmen du Kalahari.

- Samedi 7 MAI : 19h30 : Repas ? 21h : Projection « Les Petits-enfants d ?Attila », avec Diane Kurys et Fedor Atkine. Scénario et réalisation : Jean-Pierre Bastid. 88mn. Tourné en mars-avril 1971, réalisé sur pellicule Kodak 16mm, gonflé en 35mm, le film « Les Petits-enfants d ?Attila » propose une vision « grotesque » de la France des années post guerre d ?Algérie et de l ?après mai 1968. Initialement, le film devait être co-réalisé avec Jean-Patrick Manchette. Finalement, Jean-Pierre Bastid effectue seul la mise en scène. Jean-Pierre Bastid, c ?est un cinéma de recherche, expérimental et politique, où l ?essentiel nait du goût pour la dérision, d ?une férocité anti-faciste, d ?une haine des institutions et, toujours d ?un esprit de révolte. Jean-Pierre Bastid sera accompagné de Jean-Denis Bonan, réalisateur, plasticien, écrivain qui a participé à l ?expérience de CinéLutte. Un échange avec la salle qui s ?annonce des plus joyeux et « historique » pour cette soirée.

- Jeudi 12 MAI . 20h15 : Projection « Lorsque j ?étais enfant » un film de Isabelle Leparcq, France, 26 ?. Marianne est née au Maroc en 1940 à l ?époque du Protectorat. Elle m ?a confié l ?histoire de sa mère et de sa relation avec elle. Une histoire à la fois intime et publique, car sa mère Jacqueline était peintre, libre penseuse, tour à tour animatrice d ?ateliers de peinture, puis responsable de la politique d ?éducation artistique sous le premier gouvernement marocain après l ?indépendance. Elle est restée là-bas à Rabat jusqu ?à sa mort en 2006. Elle a continué à soutenir l ?émancipation des jeunes marocains et à transmettre son amour pour la peinture. 21h : Repas

- Samedi 14 MAI . 19h30 : « Chants du monde, chants du quotidien » Lounis et Bruno proposent des chants kabyles et irlandais chantés a capella. 20h30 : Repas kabyle.

ALIGRE DEBOUT  ! Lundi 16 MAI 2016

place d ?Aligre

- 12h repas de quartier

- 14h30 grande trocante, jeux, atelier réparation vélo, commission ?

Voici le programme !

 ? Repas : apportez vos plats préparés avec amour, sans oublier de quoi étancher votre soif ? pour les partager avec vos voisins ! Il y aura des tables et des chaises, et des parasols pour le soleil !

 ? Après le déjeuner mise en place de la trocante toujours sur la place d ?Aligre ! Venez troquer ou donner ce que vous avez envie de partager, comme des vêtements, des livres, du linge, des bibelots, des graines et des plantes aussi ? Limiter vos apports ! Mais attention tout ce qui n ?est pas donné sera à reprendre par les propriétaires le soir même.

 ? Et il y aura aussi de quoi jouer au ballon, à la corde, à la raquette, et plein d ?autres jeux à découvrir ?

 ? Un atelier de réparation de vélo.

 ? Une commission d ?information sur l ?avenir de la petite mairie.

A noter : RV à 12h au café pour le transport des tables et des chaises. La Commune a besoin de volontaires pour tenir le stand de troc.

- Mercredi 18 MAI : Ciné-club d ?Attac 12e - 19h : Accueil avec restauration légère - 20h : Projection sur le thème de la privatisation de l ?espace public. La ville n ?échappe pas à la dictature tentaculaire de la finance. Au-delà de la spéculation immobilière les pouvoirs publics livrent partout des morceaux de ville entiers à la marchandisation et la privatisation. C ?est l ?espace public comme lieu de liberté, de vie citoyenne, d ?interaction humaine, de démocratie, de conflit et d ?expérimentalement collective qui est menacé. « Nuit debout » montre que la résistance est possible. En fin de soirée, buffet partagé garni par les participants et ouverture du bar.

- Jeudi 19 MAI : 19h30 : « Le bien vivre ensemble, Al Andalus, l ?Espagne Musulmane comme modèle » Pendant presque 8 siècles, musulmans, chrétiens et juifs vécurent ensemble dans un pays qui s ?appelait « AL ANDALUS » où ces trois religions monothéistes cohabitaient. Sous le règne arabo-musulman et arabo-andalou, l ?humanité connaît l ?une des ses plus belles périodes de paix, d ?entente et de proximité. Il y eût, entre autres, la belle poésie arabe et la musique savante arabo-andalouse. Nadia et Nabil de l ?APCV : (Agence de la Promotion des Cultures et du Voyage) nous font voyager à travers l ?histoire de ce paradis perdu : poésie, chant, musique, et bien d ?autres belles surprises nous attendent tous. 20h45 : Buffet participatif, thé algérien...

- Mardi 24 MAI 19h15 : Poésie en liberté : textes et poèmes libertins. 20h30 : Repas

- Samedi 28 MAI : 17 h : « La Nuit de la littérature » L ?écrivain franco-kurde Fawaz Hussain, lira les textes de son livre « Orages pèlerins ». Présenté par l ?Institut Kurde de Paris. L ?orient est par excellence le pays des rêves. Quatre jeunes Kurdes ont voulu suivre le leur. IIs quittent chacun leur pays, Syrie, Iran, Turquie et Irak pour se diriger vers un même lieu, Paris. La magie, l ?illusion, l ?espoir, ouvrent dans le texte et dans les quatre destins de ces hommes des fenêtres inattendues, des suppléments au voyage. Les quatre Kurdes ont un bagage léger pour atteindre Paris, quelques affaires pour se vêtir, un fragment de miroir pour se reconnaître, l ?argent pour les passeurs. Fawaz Hussain est né au nord-est de la Syrie dans une famille kurde. Il arrive à Paris en 1978 afin de pour suivre des études supérieures de Lettres modernes à la Sorbonne. Actuellement il vit à Paris dans le 20e arrondissement où il se consacre à l ?écriture et à la traduction de classiques français en kurde, sa langue maternelle. 20h : Repas

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0